atterrissement


atterrissement

atterrissement [ aterismɑ̃ ] n. m.
aterrissement 1332; de atterrir « remplir de terre »
Vx ou dr. Amas de terre, de sable, de limon, formé par les cours d'eau ou par la mer. accrue, alluvion, delta, laisse, sédiment. « les Pays-Bas sont une plaine détrempée : trois grands fleuves l'ont formée de leurs atterrissements » (Taine).

atterrissement nom masculin (ancien français s'atterrir, se remplir de terre) En bordure d'une étendue d'eau, accumulation de matériel (terre, limon, sable, gravier) qui en réduit la surface. ● atterrissement (synonymes) nom masculin (ancien français s'atterrir, se remplir de terre) En bordure d'une étendue d'eau, accumulation de matériel (terre, limon...
Synonymes :
- sédiments

⇒ATTERRISSEMENT, subst. masc.
A.— GÉOL. (corresp. à atterrir1). Dépôt de terre, de limon, de sable, de gravier, que la mer ou les cours d'eau accumulent sur leurs bords :
1. Quelle âpre et stérile apparence devoit avoir la pointe occidentale de l'île de Manhatan, sur laquelle nos ancêtres débarquèrent! La crête (aujourd'hui Broadway), n'avoit pas 400 toises de largeur, depuis les eaux du Hudson, jusqu'à celles du Sund : tout le reste, vers le sud, n'étoit qu'un atterrissement fangeux, sur lequel croissoient des herbes aquatiques et maritimes.
CRÈVECŒUR, Voyage dans la Haute Pensylvanie, t. 3, 1801, p. 299.
2. 560. Les îles, îlots, attérissemens, qui se forment dans le lit des fleuves ou des rivières navigables ou flottables, appartiennent à la Nation, s'il n'y a titre ou prescription contraire.
Code civil, 1804, p. 104.
3. — Je vous ai promis hier, dit Benassis à Genestas en arrivant dans une petite gorge par laquelle les deux cavaliers débouchèrent dans la grande vallée, de vous montrer un des deux soldats qui sont revenus de l'armée après la chute de Napoléon. Si je ne me trompe, nous allons le trouver à quelques pas d'ici, recreusant une espèce de réservoir naturel où s'amassent les eaux de la montagne, et que les atterrissements ont comblé.
BALZAC, Le Médecin de campagne, 1833, p. 87.
B.— AÉRON. (corresp. à atterrir2). Synon. anc. de atterrissage :
4. C'est là une précaution indispensable à prendre lors de l'atterrissement d'un grand ballon.
GAUDIN, Cour. des sciences et de l'industrie, 1863, t. 1, p. 233 (GUILB. Aviat. 1965).
5. Cependant sur plusieurs milliers d'ascensions d'aérostats, on ne compte pas vingt accidents ayant causé la mort. En général ce sont les atterrissements et les départs qui offrent le plus de danger.
VERNE, Cinq semaines en ballon, p. 115).
PRONONC. ET ORTH. :[] ou [ate-]. Pt ROB. transcrit la 2e syll. du mot avec [e] fermé (cf. aussi LAND. 1834, GATTEL 1841 et FÉL. 1851). La majorité des dict. dont Ac. 1835, 1878, 1932 écrit atterrissement. Seuls Ac. 1798 et LAND. 1834 admettent attérissement ou atterrissement. FÉR. Crit. t. 1 1787 recommande la prononc. avec ,,r forte``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1332 (A.N. JJ 66, pièce 1102 ds GDF. Compl. : Combien un nouvel aterrissement avenu en la riviere de Sayne, au dessouz du pont de Poissy ... peut valoir par an), surtout empl. dans la lang. juridique.
Dér. du rad. du part. prés. de atterrir étymol. 1; suff. -ment1.
STAT. — Fréq. abs. littér. :16.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BARR. 1967. — BAULIG 1956. — BLANCHE 1857. — BOUILLET 1859. — BRARD 1838. — CAP. 1936. — COLAS-CAB. 1968. — DAINV. 1964. — DARM. 1877, p. 96. — DUB. Dér. 1962, p. 30. — FÉN. 1970. — Forest. 1946. — GEORGE 1970. — GRUSS 1952. — GUILB. Aviat. 1965. — JAL 1848. — PLAIS.-CAILL. 1958. — PRIVAT-FOC. 1870.

1. atterrissement [ateʀismɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1332, aterrissement; de 1. atterrir.
Vx ou dr. Amas de terre, de sable, de limon, formé par les cours d'eau ou par la mer. Accroissement, accrue, alluvion, laisse, sédiment. || Droit d'atterrissement. Accession, accroissement (cit. 7).
1 Les îles, îlots, atterrissements, qui se forment dans le lit des fleuves, ou des rivières navigables ou flottables, appartiennent à l'État s'il n'y a titre ou prescription contraire.
Code civil, art. 560.
2 Les îles et atterrissements qui se forment dans les rivières non navigables et non flottables, appartiennent aux propriétaires riverains du côté où l'île s'est formée (…)
Code civil, art. 561.
3 (…) là, des palans enlevaient des fardeaux, tandis que des grues descendaient des pierres, et que des cure-môles creusaient des atterrissements.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, I, 2.
4 (…) les Pays-Bas sont une plaine détrempée; trois grands fleuves, la Meuse, le Rhin, l'Escaut, et plusieurs petits l'ont formée de leurs atterrissements.
Taine, Philosophie de l'art, t. II, VI, 2.
CONTR. V. Avulsion.
HOM. 2. Atterrissement.
————————
2. atterrissement [ateʀismɑ̃] n. m.
ÉTYM. D. i. (attesté XIXe); « lieu où un navire atterrit », 1696; de 2. atterrir.
Vieux.
1 Mar. Atterrissage.
1 (…) l'officier s'enquit tout haut du point de départ du brick, de sa route, de ses atterrissements, et à toutes les questions le capitaine satisfit sans hésitation et sans difficulté.
Dumas, les Trois Mousquetaires, t. II, p. 566.
2 En effet, ce n'était ni un continent, ni même une île, qui s'étendait au-dessous d'eux. L'espace n'offrait pas un seul point d'atterrissement, pas une surface solide sur laquelle leur ancre pût mordre.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 5.
2 (1863, in Guilbert). Atterrissage (2.).
HOM. 1. Atterrissement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • atterrissement — ou ATTÉRISSEMENT. s. m. Amas de terre qui se forme par la vase ou par le sable que la mer ou les rivières apportent le long d un rivage, par succession de temps. Cette prairie s est accrue de beaucoup par les atterrissemens. Droitd atterrissement …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • atterrissement — Atterrissement. s. m. Amas de terre qui se forme par la vase, & par le sable que le cours des fleuves porte le long d un rivage par succession de temps. Cette prairie s est accreuë de beaucoup par les atterrissements. droit d atterrissement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ATTERRISSEMENT — s. m. (Quelques uns écrivent, Attérissement. ) Amas de terre formé par la vase ou par le sable que la mer ou les rivières apportent le long d un rivage, par succession de temps. Cette prairie s est accrue de beaucoup par les atterrissements.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ATTERRISSEMENT — n. m. Amas de terre formé par alluvions. Cette prairie s’est accrue de beaucoup par les atterrissements. Droit d’atterrissement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • atterrissement — (a tè ri se man) s. m. Amas terreux qui se forme sur les côtes par l action des fleuves ou de la mer. •   Les atterrissements augmentent vite ; ils devaient augmenter bien plus vite encore dans les commencements, lorsque les montagnes… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Câble sous-marin — Un câble sous marin est un câble posé sur le fond marin, destiné à acheminer des télécommunications ou à transporter de l énergie électrique. Les câbles sous marins sont mis en place et maintenus par des navires câbliers, après reconnaissance… …   Wikipédia en Français

  • atterrir — [ aterir ] v. intr. <conjug. : 2> • 1686; atterrer 1424; atterir « se remplir d alluvions » 1344; de 1. a et terre 1 ♦ Mar. Toucher terre (⇒ atterrage). Spécialt Reconnaître la terre aperçue et préciser la position du bateau par rapport à… …   Encyclopédie Universelle

  • lais — [ lɛ ] n. m. • v. 1179; de laisser 1 ♦ Anc. dr. ⇒ legs. Hist. littér. Les lais des Testaments de Villon. 2 ♦ (1495) Au plur. Dr. Terrains que les eaux de mer ou de rivière (alluvions) laissent à découvert en se retirant. Droit d accession sur les …   Encyclopédie Universelle

  • atterrisseur — ● atterrisseur nom masculin Synonyme de train d atterrissage. ● atterrisseur (synonymes) nom masculin Synonymes : train d atterrissage ⇒ATTERRISSEUR, subst. masc. et adj. A. Néol., GÉOL. (corresp. à atterrir1 et à atterrissement). Qui provoque un …   Encyclopédie Universelle

  • Cable sous-marin — Câble sous marin Un câble sous marin est un câble posé sur le fond marin, destiné à acheminer des télécommunications ou à transporter de l énergie électrique. Les câbles sous marins sont mis en place et maintenus par des navires câbliers, après… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.